Un premier pas vers une transition pour moins de déchets plastiques | Migros Migipedia
Migigpedia

Un premier pas vers une transition pour moins de déchets plastiques

Un premier pas vers une transition pour moins de déchets plastiques

LadyInBlack
LadyInBlackil y a 8 mois
Bonjour,

Je me demandais simplement, comme toutes les Migros n'ont pas de rayon de produits frais "à la coupe" où l'on peut se rendre avec son propre contenant, s'il ne serait pas envisageable d'utiliser des plastiques compostables pour tous les produits frais ? Ces produits (viandes, yogurts, fruits et légumes frais, et j'en passe) ne se conservant qu'au frais et pendant un laps de temps court, cela me semblerait jouable non ? On décolle l'étiquette, et hop, au compost.

Migros, je te laisse plancher là-dessus, nous redire ce que tu en penses, et le cas échéant, essayer de trouver des plastiques compostables à base de déchets agricoles (sans OGM stp !) pour minimiser encore plus l'impact de ces emballage ; )

Bien à vous,

1 réponse

Dernière activité il y a 8 mois
  • Sebastian_Migros
    moderator
    Sebastian_Migrosil y a 8 mois
    Bonjour LadyInBlack

    Merci pour votre message. L’impact environnemental lors de la fabrication du bioplastique est généralement plus élevé que pour le plastique traditionnel: la culture des matières premières nécessaires au bioplastique - du maïs ou de la canne à sucre en général - engendre des émissions bien plus importantes en raison de l’emploi de pesticides, d’engrais ainsi que de l’arrosage (consommation d’eau!). L’écobilan est donc beaucoup plus mauvais que celui du plastique conventionnel. Ce qui est presque plus important encore, c’est que ces cultures entrent en concurrence avec la production de denrées alimentaires, ce que nous considérons comme irresponsable. Sans compter que le bioplastique est loin de posséder les mêmes qualités d’emballage que le plastique conventionnel. Pour une résistance à la déchirure comparable, un sac en bioplastique doit par exemple être environ 30% plus épais qu’un sac en plastique conventionnel. Contrairement à l’opinion courante, de nombreux emballages en bioplastique ne sont pas biodégradables ou ne le sont que de manière insuffisante. Si l’on prend en compte tous les inconvénients du bioplastique, alors celui-ci affiche un écobilan négatif. C’est pour cette raison que Migros n’utilise le bioplastique que lorsque celui-ci est effectivement plus écologique que les emballages actuels en plastique conventionnel. Pour les articles et emballages qui ne sont pas éliminés dans les règles de l’art (articles présentant un risque élevé de littering), le bioplastique peut aussi s’avérer pertinent, à condition d’être biodégradable. Dans ces circonstances, l’empreinte environnementale du bio- plastique est inférieure à celle du plastique conventionnel non biodégradable. Cela étant, il reste important de jeter ces articles comme il se doit avec les ordures ménagères.

    Pour en savoir plus: https://generation-m.migros.ch/fr/themes-de-developpement-durable/plastique.html

    Meilleures salutations
    Sebastian