Lait au vrai prix décidé par le consommateur | Migros Migipedia
Migigpedia

Lait au vrai prix décidé par le consommateur

olmore
olmoreil y a 3 ans
-La question du juste prix du lait touche une grande partie de la population, sensible à une rémunération correcte du producteur.
-La question du prix du lait touche tous de près ou de loin tous les agriculteurs qui abandonnent les exploitations, tombent en dépression ou pire se suicident.
-Je propose que Migros instaure un système inédit d’autocollant à coller sur le capuchon du lait. Cet autocollant, disponible au rayon laiterie comportant un code-barre. Le passage en caisse augmente le prix du lait des seuls consommateurs qui ont choisi une juste rémunération aux paysans. Ceci pour toutes les gammes de lait (bio, montagne,...).
La sur-rémunération d’un montant de 20 ou 30 ct/litre est à verser directement aux paysans.
-Allez !!! Migros soyez courageux et essayez le sytème dans un magasin pilote. Je suis certain que beaucoup de consommateurs apprécieront!!!

4 réponses

Dernière activité il y a 3 ans
olmore
Daniel_Migros
Manu118
+ 1
Silvia_Migros
moderator
Silvia_Migrosil y a 3 ans
Bonjour olmore,

Je vous remercie d’avoir partagé avec nous votre idée. Je l’ai transmise au département concerné, lequel ne manquera pas de l’étudier.


Bonne journée,


Silvia


Manu118
Manu118édité il y a 3 ans
Bonjour,
Effectivement, beaucoup de clients sont prêts à payer le litre de lait 10 à 20 centimes supplémentaires, pour autant que ce montant soit profitable aux producteurs.
Sans dénigrer l'idée louable et inovante d'olmore, je ne suis malheureusement pas convaincu qu'une démarche volontaire laissée au choix du client, produise des effets suffisants, et je le regrette. Je suis partisan que Migros aille plus loin en "imposant" un prix supérieur et par conséquent une rémunération supplémentaire des producteurs.

Migros est partenaire de l'organisation Max Havelaar pour proposer des produits Fairtrade.

Je souscrit entièrement aux pratiques commerciales équitables. Pourquoi la Migros est-elle capable de soutenir par ce biais les producteurs d'Asie, d'Afrique et d'Amérique latine et ne peut-elle pas soutenir plus fortement les agriculteurs suisses ?
Au-delà de la démarche éthique, cela peut aussi être un argument marketing, non ?
Daniel_Migros
moderator
Daniel_Migrosédité il y a 3 ans
Bonjour @olmore,

Un grand merci pour vos propositions. Nous nous réjouissons de votre intérêt concernant les relations entre Migros et l’agriculture suisse.


Lorsqu’il s’agit de l’achat de produits laitiers, le prix joue encore un rôle décisif pour les clients et clientes. Chaque année, 350 millions de francs sont malheureusement consacrés au tourisme d’achat, rien que pour les produits laitiers…


Nous sommes conscients des difficultés que rencontrent les producteurs face à l’évolution du marché du lait. A travers notre entreprise de transformation laitière ELSA, Migros paie déjà aux fournisseurs un prix supérieur à la moyenne du marché.


La meilleure façon de soutenir les producteurs suisses, c’est d’abord d’acheter son lait en Suisse. On peut également leur faire bénéficier d’un revenu supplémentaire en achetant du lait bio, ou, dans certaines coopératives, du «Lait des prés».


De plus, nous mettons actuellement en place un nouveau programme «lait durable» auquel participent activement les producteurs et qui leur bénéficiera. Nous donnerons plus d’informations à ce sujet dans le courant de l’année!


Nous espérons que cette réponse vous satisfait.


Meilleures salutations et bonne journée,


Daniel
olmore
olmoreil y a 3 ans
Bonjour,

J'ai bien pris connaissance de votre retour et vous en remercie.
Toutefois je ne suis pas entièrement convaincu.
Il y a effectivement une partie importante de la population pour qui le prix est déterminant.
En revanche, en observant par exemple le lait équitable français "c'est qui le patron" (vendu par Migros France), on constate que ce produit connait une progression phénoménale (33 millions de litres vendus en un an). Cette progression démontre qu'une partie importante des consommateurs (plus aisés et/ou aussi plus concernés) sont très préoccupés de la juste rémunération aux agriculteurs.
Je comprends que Migros ne prenne pas l'initiative d'appliquer une hausse sur tous les laits. Compte tenu de la concurrence féroce, ça serait une erreur stratégique.
En revanche, en lançant mon idée sur 1, 2, 3 magasins à titre "expérimental" quel est le risque économique pour Migros? Aucun car les clients sont libres de soutenir volontairement les producteurs.
Je suis certain qu'un grand nombre de consommateurs soutiendra le projet.
Vous pouvez par exemple lancer un sondage dans votre journal et selon le retour lancer le projet. A titre expérimental sur 6 mois que risquez-vous? sinon de donner une image positive de la coopérative, concernée par les questions qui préoccupent les coopérateurs.

Merci d'avance pour votre retour et meilleures salutations

Olivier