Application Migros | Migros Migipedia
Migigpedia

Application Migros

rrossel
rrosselil y a 9 mois
Bonjour,
J'utilise l'application migros sur mon smartphone que je trouve très bien et très pratique. par contre je ne comprends pas pour quelle raison alors que les tickets de caisse et autres bon comme 2x les points etc. continuent de s'imprimer alors que nous les recevons automatiquement sur l'application. C'est du gaspillage de papier. Vous qui prétendez être des défenseur de l'environnement.

2 réponses

Dernière activité il y a 5 mois
TriumpHS
Cumulus-Infoline
Cumulus-Infoline
moderator
Cumulus-Infolineil y a 9 mois
Bonjour rrossel

Comme toutes les entreprises du commerce de détail, Migros travaille sur les nouvelles tendances et les nouveaux développements - également dans le domaine des recettes de vente, où des activités sont déjà en cours. Les ajustements, en particulier dans le domaine de la caisse, doivent toutefois répondre à des exigences élevées avant d'être mis en œuvre. Même si cela implique "seulement" l'impression ou la non-impression soi-disant simple d'un reçu. Des questions telles que la taxe sur la valeur ajoutée, l'échange, la garantie ainsi que les questions juridiques, etc. doivent être clarifiées de manière à servir en fin de compte tous les clients.

Nous nous efforçons activement de proposer une solution satisfaisante dans un avenir proche.

Bonne journée et meilleures salutations
Sofia
TriumpHS
TriumpHSédité il y a 5 mois
Oui. Et cela prendra combien de temps?
Il est étonnant que ce genre de questions ne soient pas apparues plus tôt dans le processus de développement? Avant même l'introduction du numérique dans nos moeurs, je refusais les tickets inutiles... ... 30 ans plus tard, cela n'a pas changé!
Le fait est simple: celui qui renonce au ticket renonce à certains droits. Pour le reste (garantie, demande expresse d'impression du ticket ou information non-promotionnelle importante), le ticket peut manuellement être imprimé.

Cela est, pour moi, un choix ainsi qu'une politique à suivre et moins une question de complexité de mise en oeuvre. Si ça avait été le cas, gageons qu'en 30 ans une solution aurait été trouvée! ;)

Thierry